Palmares Des Vins

Edition du 25/02/2020
 

Château du Grand Bos

Référence

Château du GRAND BOS


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771, et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand Bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2009 : reflets rubis profond, nez capiteux à nuances réglisse/caramel, bouche puissant et charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe somptueuse, osmose entre les fruits et les tanins fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé, l’attaque ronde et puissante, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. Rouge 2012 : robe grenat, nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, des notes de vanille et d’épices, attaque gourmande, franche, arômes toastés et vanillés, tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2016 : robe brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs et d’agrumes, nuances exotiques, une attaque fraîche et délicat en bouche. Évolution grasse, acidulée, bon équilibre avec une finale légèrement minérale.

   

Château du Grand Bos

André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Téléphone : 05 56 67 39 20

Email : chateau.du.grand.bos@free.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château CHENE-VIEUX


Vignoble de 11 ha acquis en 1937, avec un sol argilo-calcaire, 79% Merlot, 12% Cabernet-Sauvignon et autres cépages, vignes de 25 ans. Belle réussite avec ce Puisseguin cuvée Première 2015, aux tanins très structurés, au nez dominé par le cassis mûr, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins amples et très fins à la fois. Excellent 2014, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, épices…), alliant puissance et finesse, gras et intensité. Goûtez le Puisseguin-Saint-Émilion 2015, avec des connotations de mûre et de cannelle, de couleur soutenue, au nez de fruits cuits et d’humus, et le Lalande-de-Pomerol Château de Musset cuvée Première, avec un bouquet persistant et corsé marqué par les fruits rouges très mûrs, séduit par sa structure et ses tanins bien fondus.

Sce Foucard et Fils
34, route de Saint-Émilion
33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 51 11 40 et 06 76 41 82 26
Email : contact@chateaudemusset.com

Cave REAL


Le vignoble s’étend sur 5 ha de vignes Gamay, principalement, mais également de Viognier et de Syrah. La propriété pratique une culture raisonnée, dans un souci de respect du terroir et des traditions qui y sont rattachées. Les vendanges sont manuelles. Pour le reste et sur les 3/4 du domaine, pas d'herbicides, pas d'insecticides, pas d'anti pourriture. Travail du sol mécanique et beaucoup d'amour et de patience pour la vigne. Le millésime 2018 est très réussi, encore en élevage. Nouveauté avec une cuvée AOP rouge vinifié en levures indigènes, élevé sous-bois 12 mois. Cette cuvée ne sera disponible qu'en fin d'année 2019. On se fait toujours plaisir avec le VF Côtes du Forez rouge Les Perrières 2016, aux notes de fruits mûrs (fraise des bois) et d’humus, dense, aux tanins bien présents et fondus à la fois. Idem avec le VF rouge Syrah Coquelicots 2016, à la robe rubis intense, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), aux tanins ronds, un vin à la fois puissant et souple. Goûtez le VF Côtes du Forez rouge Aquarelle 2016, de robe très brillante, aux nuances de framboise, de bouche fraîche, ample et fine, avec une finale légèrement poivrée. Et on se fait plaisir avec le Viognier blanc, Aldebertus 2016, avec des notes de fruits mûrs et de chèvrefeuille.

Stéphane et Laurent Réal
Fontvial - 534, chemin des Pics
42560 Boisset Saint Priest
Téléphone :06 67 48 04 63
Email : cavereal@sfr.fr
Site personnel : www.cavereal.com

BOURDAIRE-GALLOIS


David Bourdaire est chaleureux, talentueux, passionné pour mettre en avant toute la spécificité du Pinot meunier (qui le mérite), et poursuit une réelle politique qualitative qui porte ses fruits. “L’exploitation est essentiellement constituée de Pinot meunier (85%) de 40 ans d’âge moyen. Nous disposons de l’équivalent de 1/3 de notre production en vins de réserve, nécessaires à l’élaboration d’un champagne constant d’année en année. Dixième génération de vignerons mais seulement la troisième à produire des vins de Champagne, raconte-t-il. C’est Robert Massonnot, mon grand-père, qui élabora lui-même ses premiers Champagne en 1951 suite à la création de la coopérative de Pouillon avec 2 autres vignerons de la commune. Mes parents qui ont commencé leur activité en 1973 sur de petites surfaces (mon père a été salarié ailleurs jusqu’en 1988), ont réellement commencé leur activité viticole à temps complet dans les années 1980, en parallèle de mes grands-parents. Suite à un BTA puis BTS Viticulture-œnologie au lycée Viticole de la Champagne à Avize, je m’installe à mon tour grâce à la reprise de vignes en location sur la commune de Villers-Franqueux et au départ à la retraite de mes grands-parents qui me cèdent quelques baux lors du transfert de leurs exploitation à mes parents. Je deviens Récoltant-Manipulant et Vigneron Indépendant dès la vendange 2002 et regoûte au plaisir de vinifier, déguster et créer ses propres vins. L’utilisation de produits phyto-pharmaceutiques est ultra-modérée et raisonnée (pratique du sous-dosage et uniquement si nécessaire) grâce à l’utilisation de matériel pneumatique réduisant considérablement l’utilisation de produits et la consommation d’eau par hectare. Cette démarche se prolonge jusqu’à la vinification où l’utilisation de CO2 permet de réduire considérablement l’utilisation de sulfites (SO2) pour la protection des vins de l’oxydation.” “Cette année, nous dit David Bourdaire, les vendanges se sont passées avec un rythme très soutenu, nous ne pouvions pas nous arrêter pour justement récolter les raisins à leur maturité idéale. La qualité est au rendez-vous pour 2018 cela devrait donner de très beaux Champagnes !” Voilà un remarquable Champagne Millésime 2007, toujours très typé terroir, d’une très belle couleur, associant charme et charpente, tout en structure et parfums, au nez de petits fruits frais, une cuvée non dosée, dense et bien persistante, très fraîche et vivace au palais. Tout en nuances, son brut rosé, non dosé également, est très floral, subtilement épicé, séduisant par sa finesse d’arômes, que l’on peut déboucher sur des tartelettes aux fruits de mer ou un crabe à l'Antillaise. Beau Blanc de blancs brut 2013, dont une partie est vinifiée en fûts, fleure le musc, la pomme reinette et l’aubépine, très séduisant au nez comme en bouche, avec des notes de noisette en finale, parfait, par exemple, sur des huitres ou un saumon cru mariné. Beau Prestige 2013, non dosé, 40% Pinot meunier, 40% Chardonnay, 20% Pinot noir, issu de sols riches limoneux, qui développe de délicieux arômes beurrés, de bouche vive, fine et complexe avec des saveurs d’agrumes frais, où l’on retrouve des nuances de raisin mûr et de noix, tout en saveurs. Son Tradition, 100% Pinot meunier, est une belle réussite, une cuvée fraîche, de mousse élégante, tout en finale, un Champagne très salin qui fait saliver. Goûtez le brut Réserve (très jolie bouteille sérigraphiée), suave, tout en subtilité, avec des connotations de fleurs et de pain grillé et cette pointe de fraîcheur au palais. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

David et Véronique Bourdaire-Gallois
28, rue Haute
51220 Pouillon
Téléphone :03 26 03 02 42
Email : bourdaire-gallois@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/champagne.bourdaire-gallois
Site personnel : www.bourdaire-gallois.fr

CHATEAU DE FONTCREUSE


Le Château de FONTCREUSE est une élégante bâtisse dont la construction a été achevée en 1700. En ce début du XVIIIe siècle, la demeure bénéficiait de l’eau courante ce qui était fort rare à l’époque. L’eau provenait de sources souterraines qui alimentaient une galerie creusée sous la colline qui fournissait en eau le Domaine et ses dépendances, ce qui a donné son Nom au Château « FONTCREUSE ». La propriété s’étend sur 37,6 hectares dont 31 hectares sont plantés, 16 hectares pour le vin Blanc de Cassis, 9 hectares pour le vin Rosé de Cassis et 6 hectares pour le vin Rouge. Il faut rappeler que la couleur de référence pour l’appellation Cassis est avant tout le Blanc ; produit rare et unique dans la région de la Provence habituée à produire du Rosé. Formidable Cassis blanc cuvée “F” 2018, Ugni, Clairette et Marsanne, où s’entremêlent des notes persistantes de fruits mûrs et de chèvrefeuille, de bouche harmonieuse, un grand vin suave et sec à la fois, à déboucher aussi bien sur un bar que sur du veau grillé. Le Cassis rosé cuvée “F” 2018, cépages Cinsault et Grenache, n’a rien à lui envier, au fruité concentré, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs, un vin sec et suave à la fois, qui associe la fraîcheur à l’élégance, de bouche parfumée et persistante, gras, ample, à ouvrir sur une cuisine épicée, vraiment exceptionnel. Quant à cet IGP Bouches du Rhône rouge cuvée Mussuguet 2016, cépages Syrah et Caladoc, légèrement épicé, c’est un vin de bouche pleine et riche, de belle robe grenat, mêlant puissance et finesse, d’excellente garde, à déguster, par exemple, sur un gigot de Provence ou un salmis de palombes.


13, route Pierre Imbert
13260 Cassis
Téléphone :04 42 01 71 09
Email : fontcreuse@wanadoo.fr
Site : chateaudefontcreuse
Site personnel : www.fontcreuse.com


> Nos dégustations de la semaine

Château du ROUËT


Le Château est situé au pied des roches rouges sur les premiers contrefort de l?Estérel. Des vignobles en espaliers qui surplombent Fréjus.
Les vignes, serties entre les Gorges de Pennafort et celles du Blavet, s'étendent sur plus de 70 ha dans une zone préservée, classée Natura 2000. Entourées d'un patrimoine forestier remarquable (séquoias, cèdres, palmiers et bambous côtoient les chênes lièges et pins maritimes, l'ensemble des essences de la forêt méditerranéenne), elles sont plantées sur de vastes restanques.
Ce vignoble est situé sur un substrat permien, gréseux. Celui-ci est recouvert par des éboulis de rhyolites permiennes ou par des alluvions d'origine généralement locale. Les vignes orientées plein sud, bénéficient tantôt du Mistral, tantôt des brises maritimes en provenance de l'estuaire de l'Argens. Plusieurs hectares de cépages nobles sont en cours de plantation. Les sols, grès rouge de l'époque permienne, volcanique acide (rhyolite) sont l'archétype du Terroir de Fréjus.?
Nous avons vraiment apprécié Côtes-de-Provence rosé cuvée Estérelle 2018, de bouche friande dominée par la mûre fraîche, associant nervosité et suavité, de belle finale (8,20 €), et le blanc 2018 est quant à lui tout en fraîcheur aromatique, au nez subtil, d?une jolie persistance, un vin intense et parfumé avec des nuances de chèvrefeuille et de poire en finale.
À leurs côtés, le Côtes-de-Provence rosé cuvée 1840 2017, 60% Grenache, 30% Cinsault, 10% Tibouren (vendange de nuit, macération pelliculaire), un rosé de saignée. frais, fin et persistant en bouche, est très réussi, de robe claire, où dominent la rose et la framboise (9,70 e), et ce Côtes-de-Provence Fréjus rosé cuvée Hermès est tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d?une longue finale parfumée, idéal sur un poisson au four, le rouge 2012, fleure bon les fruits mûrs et la réglisse, il allie finesse et structure, de bouche soyeuse et puissante à la fois.
On continue avec le Côtes-de-Provence rouge cuvée Belle Poule 2015, issu pour 55% Syrah, 40% Grenache et 5% Cabernet-Sauvignon (récolte manuelle, macération longue de 8 à 10 jours, élevage de 12 mois en barriques), de très belle robe aux reflets grenat, aux senteurs de cassis et de garrigue, de bouche charnue, chaleureuse et parfumée (fruits rouges surmûris, cuir, épices), un vin qui associe structure et distinction (11,80 €). Au même prix, le Côtes-de-Provence rosé cuvée Belle Poule 2018 est lui tout en délicatesse, aux subtils arômes de rose et d?abricot, harmonieux, ample, d?une jolie finale, à déboucher sur une rascasse, et ce Côtes-de-Provence blanc cuvée Belle Poule 2018, un vin fin, où la suavité vient épauler une finale aromatique marquée par les arômes d?agrumes frais.

Famille Savatier
D47 - Route de Bagnols
83490 Le Muy
Tél. : 04 94 99 21 10
Email : chateau.rouet@wanadoo.fr
www.rouet.com


Domaine PETITJEAN


Ces deux frères représentent la quatrième génération de vignerons pour ce vignoble de 18 ha. Culture en lutte raisonnée, alliance de tradition et de modernité.
Leur Bourgogne Côtes d'Auxerre rouge Les Boisseaux 2009, élevage en fûts de chêne d'environ 12 mois, avec des arômes de groseille et de myrtille, est un vin équilibré, de bouche charnue. Joli Saint-Bris 2009 (Sauvignon blanc et Sauvignon gris), fin et bouqueté, bien vinifié comme le Côtes d'Auxerre rouge 2008, de robe intense, ferme, au nez concentré où dominent la violette et le cassis, aux tanins fondus. Le Côtes d'Auxerre blanc 2009, de bouche fraîche et souple à la fois, de jolie robe dorée, est franc et parfumé avec ces notes de fruits secs. Prix sages.

Romaric et Mathias Petitjean
1, ruelle de l?Équerre
89530 Saint-Bris-le-Vineux
Tél. : 03 86 53 31 04
Fax : 03 86 53 84 81
Email : contact@bourgogne-petitjean.com


R. RENAUDIN


La famille Tellier succède à la lignée prestigieuse ?des Seigneurs de Conardins?, Pierre, Comte de Failly, depuis 1724 et garantit aujourd?hui la tradition de la Maison R. Renaudin. Le Domaine R.R, c?est aussi la plus grande vinothèque de vieux millésimes et de grands contenants sans transvasement. Nombreuses récompenses obtenues (et méritées).
Voilà un très beau Champagne brut Réserve R. Renaudin 2008, classique de ce grand millésime champenois, de mousse persistante et légère, floral, aux nuances de pain grillé et d?abricot, de bouche riche, fruitée et fraîche, crémeuse et vive.
L?Espiègle Premier Cru 2011, avec des senteurs délicates de pêche et de lis, d?une nervosité en bouche certaine, mêlant structure et finesse, est un très joli Champagne, à prévoir aussi bien sur un turbot sauce hollandaise qu?avec des fraises à l'orange, mousseline de curaçao. L?Espiègle brut rosé, Pinot Noir et Pinot Meunier, plus addition de Moussy rouge, signé d?une très belle étiquette, est très séduisant, au nez de fruits mûrs (groseille, framboise?), avec cette touche épicée en finale, de mousse abondante et harmonieuse. Le brut Réserve Spéciale Blanc De Blancs, est excellent, aux notes de noisette et de coing, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité, une cuvée où domine la vivacité, avec, en finale, des nuances florales. Découvrez les gîtes et chambres d?hôtes sur place.

Antoine et Dominique Tellier-Renaudin
35, rue de la Liberté
51530 Moussy
Tél. : 03 26 54 03 41
Email : champagne@r-renaudin.com
www.champagne-r-renaudin.com



> Les précédentes éditions

Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018

 



GITTON Père et Fils


Domaine BEAUVALCINTE


Château LAJARRE


Domaine de TORRACCIA


Château des PEYREGRANDES


ROYER Père et Fils


Château LESTAGE-DARQUIER


DARTIGALONGUE


Rémy MASSIN et Fils


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château LASCOMBES


Domaine ALARY


Château CLOS des PRINCE


Château de CHANTEGRIVE


Domaine l'ABBE DINE


Domaine David SAUTEREAU


POL ROGER


De SOUSA et Fils


Domaine Les CASCADES


DUCLOT


Château BEYNAT


Château La VARIÈRE


Domaine de la PETITE CHAPELLE


Philippe LECLERC


Château BOURGUET


Château VIEUX TOURON


Vignoble André HARTMANN


Château LAFARGUE


Château La MOULINE


Mas de DAUMAS-GASSAC


Château MAYNE LALANDE


Château de MAUVES



DOMAINE COMTE PERALDI


CHAMPAGNE GOSSET


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHATEAU LA GALIANE


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE DE LA RENAUDIE


SCEA CHATEAU DAVID



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales